Rechercher
  • Philippe Deaudelin

L’IMPORTANCE DE L’URBANISME DANS LES NOUVEAUX QUARTIERS



Connaissez-vous un peu le principe de l’urbanisme? Discipline ou science de l’habitat urbain, l’urbanisme sert à planifier l’aménagement d’une ville ou d’un quartier avant même sa construction.

Même si on en sous-estime souvent l’importance, c’est grâce au travail des urbanistes qu’un quartier a la possibilité d’être fonctionnel, esthétique, voire écoresponsable.


Un aménagement convivial


Si les nouveaux quartiers affichent une certaine harmonie entre leurs maisons et leurs immeubles à logements, c’est entre autres parce qu’un ou plusieurs urbanistes ont travaillé sur le projet avant sa construction. En effet, dans un quartier intelligemment pensé, on retrouve une architecture et des dimensions de terrains uniformes et équilibrés, ainsi que des aires de déplacements et de détentes qui rendent la vie de ses résidents plus agréable.

Une meilleure qualité de vie


Ainsi, la qualité de vie y est bonifiée. Par exemple, quelques boisés, plans d’eau et parcs ont été pensés, afin que des familles puissent se ressourcer dans un endroit naturalisé, des trottoirs plus larges ont été posés pour plus de sécurité, et une foule de sentiers piétons et cyclistes ont été aménagés. Surtout, on a pensé à ce que les services essentiels – comme les épiceries et pharmacies – se trouvent à proximité, afin que les résidents gagnent du temps au quotidien, mais qu’ils diminuent également leur dépendance à la voiture.


La lutte des changements climatiques


En Amérique du Nord, les espaces sont si grands qu’on observe depuis plusieurs années des problèmes d’étalements urbains. On parle d’étalement urbain quand une ville s’étend en périphérie de son centre (notamment en créant les banlieues), au détriment de l’optimisation de l’espace existant. Résultat : des milliers de gens doivent prendre leur automobile pour tout et n’importe quoi chaque jour : faire une emplette, se rendre au travail, déposer les enfants à la garderie, etc. Cette dépendance à l’automobile est d’ailleurs responsable d’une grande partie des gaz à effet de serre qui menacent le climat de notre planète. Un travail d’urbanisme permet d’éviter l’étalement urbain.

Voilà pourquoi les écoquartiers – ou tout simplement les nouveaux quartiers bien pensés – sont de plus en plus populaires. Dans un écoquartier, tout peut se faire à pied, à vélo, ou même en transport en commun, si le quartier se trouve dans une ville adéquatement desservie. Ce qui encourage les ménages à ne posséder qu’une seule voiture au lieu de deux… diminuant grandement leur empreinte carbone annuelle.


Fuir les îlots de chaleur


Au-delà des avantages pour le transport, les écoquartiers sont aussi aménagés de façon à réduire les îlots de chaleur normalement créés par une abondance de surfaces asphaltées. Tout est bien réfléchi : la position des maisons, les parcs aux multiples essences d’arbres ou encore les boisés remplis de biodiversité. Le système de gestion de l’eau y est également plus efficace, entre autres parce qu’on a pensé y placer des zones de biorétention où la pluie peut être mieux épongée qu’en présence d’asphalte, diminuant ainsi les risques d’inondations et de refoulement d’égouts.

Maintenant que vous connaissez les avantages écologiques, économiques et familiaux des quartiers bien pensés, peut-être réfléchirez-vous différemment, lors de l’achat de votre prochaine maison. D’autant plus qu’une propriété située dans un quartier aussi agréable, ça ne peut qu’être un achat bien pensé!


2 vues0 commentaire