Rechercher
  • Philippe Deaudelin

Le prix des maisons pourrait baisser de 7% en 2021

Nous voilà déjà rendu à la deuxième vague de la Covid-19. Qui dit deuxième vague dit second confinement des Québécois. Toutefois, l’histoire est bien différente puisque la majorité des québécois sont toujours au travail et un semblant de quotidien persiste au niveau de l’emploi à travers le Québec.

L’immobilier demeure secteur d’activité bouillant malgré le début de la deuxième vague de la pandémie. À Québec, pour le mois de septembre, on enregistre une augmentation des ventes de 72% comparativement au mois de septembre 2019. Est-ce que le marché ralentira dans un avenir rapproché?

Dans un article du journal ‘’Les affaires’’ La firme Moody Analytics prévoit une baisse du prix des propriétés à travers le pays de 7 %. Plus précisément, dans la catégorie de la maison unifamilial la baisse sera de 6,7% et de 6,5% pour la copropriété. Qu’est ce qui explique cette déclaration?



La pandémie a fait bien du dommage depuis mars dernier. Les gens ont su se relever de cette première vague mais la deuxième sera fatale pour plusieurs domaines. Dû à un taux de chômage très élevé, la firme Moody Analytics se base sur cette donnée pour prédire un éventuel ralentissement du marché immobilier.

Au Québec, malgré un taux de chômage de 13,1 % en Montérégie, le marché immobilier ne dérougit pas. La tendance demeure à la surenchère sur plusieurs types de propriété. Par exemple, dimanche dernier, j’ai visité une propriété avec des clients. Celle-ci est très grande, possède un grand terrain, c’est un beau potentiel avec un prix affiché environnant les 550 000$. Même à ce prix, il y avait environ 150 000$ de rénovations à mettre pour rendre la maison respectable. En 48h, trois offres d’achat et surenchère. Si on parle d’une baisse de prix à travers le Canada, pourront nous observer au Québec une diminution de 1% et même moins ?

Avec cet élan, je ne suis pas prêt encore à vous parler d’un calibrage du marché même si je vous en parle depuis la reprise immobilière du 11 mai dernier. Le marché a le vent dans les voiles, les taux hypothécaires demeurent très bas et les acheteurs sont encore là. Tout indique que le marché ne ralentira pas tout de suite. Nous aurons l’occasion d’en discuter lorsque les mesures sanitaires s’assoupliront.

54 vues

Pour des informations supplémentaires, n'hésitez pas à communiquer avec moi.

  • Facebook
  • Instagram

CELLULAIRE : 438-391-5281

TÉLÉPHONE : 450-467-1211

COURRIEL : pdeaudelin@viacapitale.com

BUREAU : 365 Boul.Laurier #202, Beloeil, Québec, J3G 4H8

VOUS POUVEZ ÉGALEMENT ME JOINDRE VIA LE FORMULAIRE CI-DESSOUS :